La planète des singes

Fini Ayutthaya ! On refait les sacs à dos et on garde le Cap au Nord : direction Lopburi…

IMG_2418
Thailande Lopburi
Lopburi, Thailande

Réveil difficile… on voulait se lever tôt pour ne pas arriver trop tard à Phitsanulok en passant par Lopburi (70 km au Nord d’Ayutthaya), mais ça va être dur ! Première étape : rejoindre la gare. On décide de prendre un taxi pour ne pas se faire avoir et payer au compteur, mais pas de Taximeter en vue… on finit donc par devoir prendre notre premier Tuk tuk. On arrive à la gare et prenons nos tickets pour Lopburi : 13 bahts par personne, 3ème classe.

On est chanceux, le train arrive dans à peine 20 minutes (sur le papier seulement…  car il finira par arriver avec une petite demi heure de retard). Bon, c’est pas le dernier TGV, mais le train est correct et comme on a toujours de la chance, on trouve 2 places, le trajet ne se fera pas debout  ouf…

Une chose est sûre : l’ogre que je suis ne mourra jamais de faim en Thaïlande : les rues foisonnent de petites échoppes et on peut manger à tous les coins de rue… Le train n’échappe pas à cette règle : « quand tu n’es pas au marché, c’est le marché qui vient à toi ! »... nous voilà donc pris pendant 1h30 dans les va-et-viens des vendeurs ambulants : boisons fraiches, soupes, brochettes, plats mijotés, poisons séchés, fruits… il y en a pour tout les goûts.

1h30 plus tard, nous arrivons à Lopburi. Le soleil cogne toujours autant. On décide de manger un petit truc avant d’entamer la visite de la ville. Pour le dessert, on goûte les spécialités locales : banane et oeuf… des sortes de beignets quoi.

Pourquoi la planète des singes alors ?

Et bien Lopburi, en plus d’être un ancien pôle culturel de Thaïlande a la particularité d’être envahie par les singes. 2 temples accueillent une colonie de singes, qui étendent leur territoire jusque dans la ville. Et comme si ce qu’ils arrivent à chaparder ou ce que leur donnent les touristes ne suffisait pas, des thaïs viennent le nourrir en permanence. On fait quelques photos, on se fait chacun notre tour épouiller par un singe qui nous aura grimpé dans le dos et on retourne à la gare pour prendre notre train pour Phitsanulok.

A suivre…

Vous avez aimé cet article ?

Rejoignez pimp my trip sur Facebook !

Photos

  • IMG_0505
  • IMG_2406
  • IMG_0537
  • IMG_0541
  • IMG_0544
  • IMG_0569
  • IMG_2398
  • IMG_2399
  • IMG_2409
  • IMG_2414
  • IMG_2418
  • IMG_2421
  • IMG_2426
  • IMG_2434
  • IMG_2437
  • IMG_2446
  • IMG_2450
  • IMG_2454
  • IMG_2457
  • IMG_2459
  • IMG_2462
  • IMG_2464

1 Commentaire

  • La cloque 11/01/2011

    Chez nous c’est le temps qui est Lobpourri ! Marion … humoriste !

Laisser un commentaire