Petite semaine à Luang Prabang

Un petit résumé de nos quelques jours passés à Luang Prabang… Visites, promenades et grignotages !

Luang-Praban-Laos-39
Laos Luang Prabang
Luang Prabang, Laos

Luang Prabang est une ville accueillante. Très touristique c’est sûr, mais elle n’en est pas pour autant moins agréable. Péninsule entre le Mékong et la rivière Khan, on en fait rapidement le tour à vélo. En longeant les rives, on découvre des bâtiments au style colonial, des restaurants, des jardins…

Ballades

On peut franchir la rivière Khan en empruntant un pont de bambou moyennant quelques Kips (1000 par personne, soit environ 10 centimes). On apprendra plus tard que la raison de cette taxe vient du fait que le pont est détruit chaque année lors de la montée des eaux en saison des pluies puis reconstruit une fois la crue passée (différenciel de 6 mètres !). C’est impressionnant quand on  sait qu’il y  deux ans l’eau arrivait jusque dans la rue…

De l’autre côté, on trouve un village d’artisans fabriquant papier, étoles etc… rien de très extraordinaire, mais la ballade prend son intérêt sur le retour en marchant le long du fleuve. Les paysages sont magnifiques et c’est parfait pour profiter au mieux du couché de soleil. On découvre de véritables plages de sable blanc bordant le Mékong sur lesquelles les pêcheurs réparent leurs embarcations.

Shopping

Le soir, l’attraction principale de la ville se trouve au centre de la péninsule où l’artère principale se transforme en marché de nuit. Vers 17h30, les marchands commencent à arriver et installent leurs stands. Des tonelles rouges et bleues s’hissent les unes après les autres et donnent progressivement forme aux deux allées pietonnes du marché. On y trouve beaucoup d’artisanat, mais on se pose toujours la question de l’origine de la marchandise… Les pièces ne sont pas uniques et produites en quantité indstrielles ce qui ne fait qu’augmenter notre suspission… On attend donc avec impatiente le Capital sur le marché de Luang Prabang pour savoir la vérité !

Je disais donc qu’on y trouve beaucoup de choses : vêtements, nappes, foulards, bijoux en argent, bracelets, chaussons, peluches… Si vous voulez ramener quelque chose du Laos, nous vous conseillons de l’acheter ici car si vous vous dites que vous trouverez la même chose plus loin, vous vous trompez ! (hormis peut-être à Vientiane,un peu moins her, mais bien en dessous en terme de taille du marché!).

Sinon, complètement différent, on a également testé le marché local, le marché sur lequel on ne vous vend pas d’artisanat, mais simplement de quoi vivre ! Nourriture, vêtements, accessoires pour la maison, l’école…  Au passage, merci le routard pour la localisation complètement éronnée, ce qui nous aura vallu 2 heures de recherche infructueuse ! Rien de spécial à mentionner à part 2 highlights !

  • La sauce bassine (appellation non officielle!): macération de poissons pourris dans un sceau empli de jus puant…. ça fait réfléchir à 2 fois avant de tremper ses rouleaux de printemps dans n’importe quoi !
  • Les étals à même le sol, avec une mention spéciale pour la dame qui vendait ce qu’elle a chassé derrière sa maison : un serpent, un écureuil ou encore un rat ou une pie !

Nourriture

Au début du marché de nuit, c’est sandwiches et fruit-shakes à gogo ! Et juste à côté, en perpendiculaire du marché, deux rues proposent des buffets. Pour 10000 Kips (en gros 1 euro), on vous donne une assiette que vous pouvez remplir comme il vous plait. Pas de limite si ce n’est la taille de l’assiette ! Au menu : des nouilles sautées, des légumes, du riz, pommes de terres, patates douces et j’en passe ! Donnez votre assiette à la mama qui tient le stand et elle vous fait sauter le tout dans son wok pour manger bien chaud. On peut aussi choisir de belles brochettes de poisson, de poulet ou des saucisses entre 10000 ét 25000 Kips selon la taille de la pièce. Sans oublier quelques stands de spring rolls délicieux, que l’on peut déguster frais ou frits.

Pour le dessert, il suffit de sortir de la rue aux buffets et il est alors possible de s’offrir une part de gateau ou une crêpe selon l’humeur !

Hormis les stands de rue, Luang Prabang offre de nombreux restos variés : barbecue laotien, curries, woks, bambous sautés, salades de papaye… Cette ville est un vrai paradis pour les papilles !
On se doit également de vous donner quelques mots sur les boissons du coin : comme cités plus haut, des fruits shake à gogo avec une mention pour l’Oreo shake (gateau au chocolat et à la vanille). On peut également citer le café lao (café noir et lait concentré) ou encore le lao lao, alcool de riz dans lequel il est coutume de faire fermenter des serpents, des scorpions, des crapeaux… enfin un peu tout et n’importe quoi !

Culture

Luang Prabang c’est aussi quelques temples à visiter. On en trouve le long de la rue principale (celle du marché de nuit) avec le plus célèbre : le Wat Xieng Thong, encore un autre en haut du Mont Phousi, d’où on peut profiter d’un panorama sur la ville ou du coucher de soleil si on est d’humeur à se coller à 130 personnes attendant la même chose alignés sur des marches… Pour nous ça sera l’option au bord du mékong ! Il y a aussi quelques temples à l’extérieur de la ville mais on n’est pas allé jusque là, préférant goûter à notre premier massage au Laos ! Et on a dégusté (aie aie aie les points de compression) !

Pizza

Le titre peut paraitre étonnant, mais il faut bien en parler ! Sur les conseils d’André, que nous avons rencontré à la Pistoche où il travaille (et où nous avons passé une journée à faire bronzette cela dit en passant!), nous sommes allés déguster les pizzas de Sébastien, Sasa, un breton installé à Luang Prabang et faisant des pizzas qui ne nous ont pas laissé indifférents !! Sur ses conseils, on file changer nos billets de bus fraichement achetés pour Vientiane et modifions l’itinéraire pour un détour par le Nord. Décidément, on aime bien faire les indécis et changer nos plans à la dernière minue ! Destination : Muang Ngoi,  un petit village accessible après 3h30 de bus et 1h de pirogue au Nord, d’où nous pourrons faire un trek et partir pêcher avec les pécheurs locaux.

Vous avez aimé cet article ?

Rejoignez pimp my trip sur Facebook !

Photos

  • Luang-Praban-Laos—1
  • Luang-Praban-Laos—2
  • Luang-Praban-Laos—3
  • Luang-Praban-Laos—4
  • Luang-Praban-Laos—5
  • Luang-Praban-Laos—6
  • Luang-Praban-Laos—7
  • Luang-Praban-Laos-1
  • Luang-Praban-Laos-2
  • Luang-Praban-Laos-3
  • Luang-Praban-Laos-4
  • Luang-Praban-Laos-5
  • Luang-Praban-Laos-6
  • Luang-Praban-Laos-7
  • Luang-Praban-Laos-8
  • Luang-Praban-Laos-9
  • Luang-Praban-Laos-10
  • Luang-Praban-Laos-11
  • Luang-Praban-Laos-12
  • Luang-Praban-Laos-13
  • Luang-Praban-Laos-14
  • Luang-Praban-Laos-15
  • Luang-Praban-Laos-16
  • Luang-Praban-Laos-17
  • Luang-Praban-Laos-18
  • Luang-Praban-Laos-19
  • Luang-Praban-Laos-20
  • Luang-Praban-Laos-21
  • Luang-Praban-Laos-22
  • Luang-Praban-Laos-23
  • Luang-Praban-Laos-24
  • Luang-Praban-Laos-25
  • Luang-Praban-Laos-26
  • Luang-Praban-Laos-27
  • Luang-Praban-Laos-28
  • Luang-Praban-Laos-29
  • Luang-Praban-Laos-30
  • Luang-Praban-Laos-31
  • Luang-Praban-Laos-32
  • Luang-Praban-Laos-33
  • Luang-Praban-Laos-34
  • Luang-Praban-Laos-35
  • Luang-Praban-Laos-36
  • Luang-Praban-Laos-37
  • Luang-Praban-Laos-38
  • Luang-Praban-Laos-39
  • Luang-Praban-Laos-40
  • Luang-Praban-Laos-41
  • Luang-Praban-Laos-43
  • Luang-Praban-Laos-44
  • Luang-Praban-Laos-45
  • Luang-Praban-Laos-46
  • Luang-Praban-Laos-47
  • Luang-Praban-Laos-48
  • Luang-Praban-Laos-49

4 Commentaires

  • Marion 28/02/2011

    ohhh làlà, comme ça va vous paraitre moche la France en rentrant !
    Des bises mes morues :-)

  • king 22/06/2012

    j’y suis allé !!!! magnifique mon pays

  • DUPUY JAC 29/03/2013

    merci pour les bons tuyaux
    Je part au Laos le 8 Avril avec une ONG pour un mois

    mais dans ma tete j-y suis deja

    JAC

  • Luang Prabang 07/06/2014

    Pas mal le passage de la pizza^^ Je me rappelle qu’après 1 mois et demi en Asie, je rêvais de viennoiseries ou autres plats européens

Laisser un commentaire