Champassak à pneu crevé

Champassak est notre première étape depuis Paksé : nous visitons le coin à moto, et en route, premier incident… suspens !

pakse-champassac-laos-21
Lao Champassack
Champassack, Lao

Bus de nuit trop classe !

Le trajet pour Paksé s’est avéré beaucoup plus calme que celui pour Vientiane. Pas de mode 4×4 ou d’entourloupe sur l’heure de la pause ! Nous avons eu le droit à un sleeper bus (bus couchette), avec un vrai lit ! Un vrai petit nid douillet tout kitch, avec oreiller mickey et rideaux ambiance seventies ! Arrivés à Paksé sur les coups de 6heures du matin, on découvre la ville avant son réveil… tout à l’air fermé et on ne voit que très peu de guesthouses (complètes), la majorité des hébergements étant des hôtels. Un peu par hasard, on se retrouve là où Jules, un loueur de moto de Vientiane nous avait conseillé d’aller pour louer nos machines. Il se trouve qu’ils ont des chambre de disponible, on décide donc d s’y arrêter. Ce n’est pas folichon, c’est bruyant mais ça fera bien l’affaire, vu que Paksé n’est pour nous qu’une ville étape vers le plateau des Bolovens.

Le come back des bikers !

Le temps d’un petit déjeuner, nous constituons un petit groupe : on retrouve Tom que l’on avait rencontré à Chiang Mai en Thailande. Il voyage avec un anglais : Kearon. A côté de nous, 2 coréens Kim et Lee essaient de négocier leur trajet pour visiter les ruines de Champassak, mais la négociation n’a pa l’air d’être leur truc. Ils essaient de nous convaincre de se joindre à eux pour baisser les coûts mais finalement c’est eux qui se joindront à nous pour une ballade à moto. Une douche plus tard, un français : Greg et 2 hollandaises viendront s’ajouter à l »équipe. C’est donc à 9 que nous irons découvrir les ruines.

En route (ou pas) pour Champassak

Champassak se situe à une trentaine de kilomètres de Paksé, et l’originalité du trajt est qu’après une heure de route, il faut prendre un bac pour traverser une bonne grosse rivière (le Mékong??). On arrive les uns après les autres sur une grosse plateforme en bois et une fois que le chauffeur estime qu’il y a assez de monde, le bac s’en va pour l’autre rive.

De là, 2 options pour rejoindre le site : une route (normal quoi) ou une route en construction… On choisit l’option 2, n’écoutant que nos âmes d’aventuriers ! Mais 10 minutes plus tard, on se rend compte que notre pneu arrière est crevé… C’est ça de vouloir jouer les Indiana Jones à dos de moto ! Chanceux dans notre malheur, on nous indique un garage 50 mètres plus loin.
Et c’est parti pour la réparation ! Le garagiste sort ses « outils » et en 2 temps 3 mouvements la chambre à air est démontée. Le trou est vite repéré. Le cupable : un clou !! Un coup de scie à métaux (oui oui vous avez bien lu) en guise de papier de verre et notre Mc Gyver pose une rustine. Il met la chambre à air dans un étau-fer-à-repasser qu’il branche sur un câble qui traine par là. Quelques goutes d’eau sur la semelle du fer pour faire refroidir le tout… Il a tout juste le temps de s’allumer une clope en faisant des étincelles avec son fer à souder, et la rustine est collée ! Ambiance Bonaldi !

Aussi rapidement qu’il l’avait démontée, la chambre à aire est remontée et regonflée. Malheureusement, le clou l’avait transpercée de part en part, et il y avait un deuxième trou ! C’est reparti pour un tour de fer à repasser et nous pouvons reprendre la route. Bilan : 2 trous = 2 x 5000 Kips (en tout 1 euro).

Visite des ruines

On retrouve le groupe dans un restaurant : et oui c’est déjà l’heure de manger ! On s’aperçoit tous un peu trop tard que le soleil ne nous a pas raté et malheureusement on n’a pas de crème !! La visite se fera donc à l’ombre d’un parapluie Léopard ! La classe les mecs !
Champassak est un ensemble de ruines datant de l’empire khmer et est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Pas de chance pour nous, les gros ensembles sont en cours de restauration… mais c’est pas grave, le plus beau ce sont les escaliers ! En pierre, déformés par le temps, ils sont bordés de frangipaniers en fleur, c’est magnifique. En haut un petit temple, une source sacrée et des gravures dans les rochers : un pied de Bouddha, un éléphant, un serpent et même un (moule à) crocodile !

Retour au bercail

La visite terminée, nous reprenons la route, mais prenons un autre chemin : après être passé devant quelques rizières, on décide de tester la route en construction jusqu’à Paksé. Parfois bitumée, parfois en terre ou en cailloux, elle reste largment praticable.  Tous les gens que nous y croisons nous hurlent des « hello » à tout va, c’est vraiment sympa ! Mais aucun doute que cette grosse route facilitera l’accès auxruines une fois terminée et l’endroit perdra alors de son charme. On imagine déjà les stands de souvenirs se dresser devant le site… « Water ? T-shirt ? Coca Cola ? » « Buy something » !!

C’est le soir des nouvels ans !

Il s’avère que ce soir nos amis Kim et Lee fêtent le nouvel an coréen. Nous décidons de les accompagner dans leur soirée. Après un resto et quelques bières, nous rentrons à l’hôtel et découvrons que c’est également le nouvel an vietnamien ! Ca pétarde un peu partout mais pas très longtemps et devant notre hôtel (tenu par des vietnamiens ?), une grand-mère toute loufoque nous invite à le célébrer avec eux. Elle nous donne des bâtons d’encens et nous la suivons dans ses mouvements mystérieux effectués en direction des 4 points cardinaux… C’est censé nous porter bonheur, on aurait peut être du le faire ce matin avant de crever !

Vous avez aimé cet article ?

Rejoignez pimp my trip sur Facebook !

Photos

  • pakse-champassac-laos-33
  • pakse-champassac-laos-32
  • pakse-champassac-laos-31
  • pakse-champassac-laos-30
  • pakse-champassac-laos-29
  • pakse-champassac-laos-28
  • pakse-champassac-laos-27
  • pakse-champassac-laos-26
  • pakse-champassac-laos-25
  • pakse-champassac-laos-24
  • pakse-champassac-laos-23
  • pakse-champassac-laos-22
  • pakse-champassac-laos-21
  • pakse-champassac-laos-20
  • pakse-champassac-laos-19
  • pakse-champassac-laos-18
  • pakse-champassac-laos-17
  • pakse-champassac-laos-16
  • pakse-champassac-laos-15
  • pakse-champassac-laos-14
  • pakse-champassac-laos-13
  • pakse-champassac-laos-12
  • pakse-champassac-laos-11
  • pakse-champassac-laos-10
  • pakse-champassac-laos-9
  • pakse-champassac-laos-8
  • pakse-champassac-laos-7
  • pakse-champassac-laos-6
  • pakse-champassac-laos-5
  • pakse-champassac-laos-4
  • pakse-champassac-laos-3
  • pakse-champassac-laos-2
  • pakse-champassac-laos-1

1 Commentaire

  • Emilie Gautrais 19/05/2017

    Bonjour.
    Je viens tout juste de découvrir votre blog, il est trop cool.
    On est actuellement au Laos. J’ai vu que vous aviez fait un hamam à Vientiane, est ce que vous vous souvenez de l’adresse on voudrait bien le faire aussi.

    Émilie et Jéremy

Laisser un commentaire