Repos salvateur aux Gilis Islands

Après nos 3 jours de grimpette, rien de mieux que d’aller aux Gilis Islands : 3 petites îles au large de Lombok.

iles-gili-lombok-indonesie-14
Indonésie Gilis islands
Gilis islands, Indonésie

Le tout est de choisir l’île sur laquelle on souhaite séjourner :

  • Gili Air : la plus petite, la plus proche de la côte et la plus calme
  • Gili Meno : au milieu, pas beaucoup plus d’animation et un côté encore sauvage
  • Gili Trawagan : la plus éloigné de Lombok mais aussi la plus développée, la plus grande et dit-on la plus festive

Route un peu tumultueuse vers notre île

Pour une fois, on décide de ne pas choisir le plan Robinson et on s’oriente vers Gili Trawangan.

Nos 3 jours sur le volcan nous donnent des envies de civilisation ! Pour rejoindre notre lopin de terre flottant (bien qu’étant la plus grande, cela reste très petit !), on doit se rendre au débarcadère de Bangsal, et encore une fois, déjouer les manigances locales !

2 touristes qui arrivent le dos chargé de sacs qui viennent prendre le petit bateau local, forcément, ça attire les revendeurs à la sauvette et toute autre sorte de curieux mal  intentionnés.

Alors, encore une fois, on enclenche le mode « sous-marin » et on ne s’adresse qu’aux personnes à qui l’on doit s’adresser ! Car si tu commences à parler avec un de ces revendeurs… tu n’es pas sorti de l’auberge et le mec est prêt à te vendre sa famille pour que tu achètes ton ticket chez lui, 3 fois plus cher bien entendu !!

Au final, on monte sans trop attendre dans notre bateau… ainsi qu’une quarantaine de passagers, de la marchandise, des vélos, des conteneurs d’eau…

Et là, le niveau de l’eau de l’autre côté de la barque monte dangereusement ! Et c’était prévisible, la mer est un peu agitée en chemin, et on voit quelques vagues qui passent par-dessus bord.

La barque est un peu malmenée, et on se dit « bon, si on doit sauter à l’eau, le plan c’est de sauter le plus loin possible pour éviter de se faire alpaguer par 15 locaux qui ne savent pas nager ». C’est horrible de penser ça, oui, mais dans des moments pareils, on pense à sauver sa peau en premier.

Rien de ce scénario catastrophe ne se produit… on débarque 1 heure plus tard sur Trawangan.

Welcome back in Thailand !!

Et là, oh surprise, ça nous rappelle vraiment quelque chose… On se croirait à Koh Phi Phi !! Le même genre : pas de véhicules motorisés sur l’île, rues piétonnes en terre, plein de magasins, plein de restos, plein de touristes… en moins concentré tout de même !

On sent que l’île vit à la cool, et malgré les quelques pancartes annonçant les soirées à venir, on sent que le rythme reste vivable ! On voit néanmoins quelques pub pour des « Full Moon Party » et des champi hallucinogènes !!! On fait route vers notre hôtel, on s’installe et… on glande !!

Faire ou ne rien faire, telle est la question !!

On ne fait pas grand-chose sur cette île, mais on reste tout de même actifs de temps à autre, hey, attendez, faut entretenir nos courbatures.

Dans le désordre, voici notre programme :

  • Location de vélo pour faire le tour de l’île, et faut le dire, trouver un autre hôtel car le nôtre est envahi par un groupe d’une trentaine d’australiens mâles qui boivent des bières à la piscine et rient très fort et c’est pas trop notre style (NDLR : le groupe en question partira le lendemain, donc au final, on restera dans notre hôtel !).
  • Re-découverte des plaisirs culinaires occidentaux !! Après 4 semaines de nourriture exclusivement indonésienne, quoi de mieux qu’une bonne pizza, des pâtes, une salade au saumon fumé, mais surtout, une crème brulée, une mousse au chocolat ou un tiramisu ?!! En fait, on a le bonheur de trouver un italien en bas de chez nous qui est super bon, donc on retourne tout le menu !!
  • Pas de plongée mais du snorkeling. On part une journée en bateau explorer les fonds marins avec palmes (il y a beaucoup de courant, faire attention), masque et tuba. Très sympa, on voit même quelques petites tortues.
  • Tour de l’île à pied, rien de mieux pour se ressourcer et penser à la vie quand on a un coup de mou !

On reste 5 jours sur Gili Trawangan, on avait dans l’idée au début de couper notre séjour en 2 et de tester un peu une autre ile, mais finalement… on se laisse happer par le rythme tranquille de l’île. On est bien reposés et aptes à affronter de nouveaux défis !

Vous avez aimé cet article ?

Rejoignez pimp my trip sur Facebook !

Photos

  • iles-gili-lombok-indonesie-1
  • iles-gili-lombok-indonesie-2
  • iles-gili-lombok-indonesie-3
  • iles-gili-lombok-indonesie-4
  • iles-gili-lombok-indonesie-5
  • iles-gili-lombok-indonesie-6
  • iles-gili-lombok-indonesie-7
  • iles-gili-lombok-indonesie-8
  • iles-gili-lombok-indonesie-9
  • iles-gili-lombok-indonesie-10
  • iles-gili-lombok-indonesie-11
  • iles-gili-lombok-indonesie-12
  • iles-gili-lombok-indonesie-13
  • iles-gili-lombok-indonesie-14
  • iles-gili-lombok-indonesie-15
  • iles-gili-lombok-indonesie-16
  • iles-gili-lombok-indonesie-17
  • iles-gili-lombok-indonesie-18

3 Commentaires

  • HERAIL 26/08/2012

    Bonjour,
    Je viens de visiter votre blog Superbe. Nous devons aller vers les îles gili et recherchons un lieux sympas pour dormir. Vos photos sont magnifiques. Auriez vous possibilité de me donner votre petit coin de paradis sur gili.
    Encore merci…

  • Marie 29/05/2013

    C’est quoi le nom de l’italien? On est à Trawangan mais il y a trop d’italiens… :) le nom pleasssse

  • dupouy aurelie 03/04/2015

    Bonjour

    L hotel où il y a les cabanes sur pilotis s appelle le coral beach pizzas hotel 2. On y a passé 5 jours c etait parfait. Il y a un club de snorkelling collé à l hotel qui propose des sorties pour aller nager avec les tortues c est magique!

Laisser un commentaire