Les dauphins d'eau douce à Kratie

Pour couper le long trajet qui nous mènera à Siem Reap et Angkor Wat, on s’arrête à Kratie et partons à la rencontre des dauphins d’eau douce…

kratie-cambodge-22
Cambodge Kratie
Kratie, Cambodge

Il faut le reconnaitre, si on a décidé de s’arrêter à Kratie, c’est plus parce que cette ville est à égale distance entre la frontière et le site d’Angkor que pour ses attractions touristiques… Car pour aller de la frontière à Siem Reap (site d’Angkor), il fallait compter 14 heures de bus en théorie, soit au moins 18 en pratique ! Trop peu pour nous, on s’arrête donc dans cette ville étape.

Néanmoins, nous découvrons vite quelques attractions sympas à faire dans le coin, et on décide de ne pas se prendre la tête: on loue un tuk tuk pour la journée qui nous emmènera faire le tour du coin ! Au programme : visite d’un temple, dauphins d’eau douce et les rapides de Sambor.
On est partis depuis à peine 5 minutes que déjà, un petit imprévu pointe son nez ! Tout en conduisant, notre chauffeur de tuk tuk discute avec un moto taxi qui transporte un touriste… On comprend vite le rapprochement qu’il est en train de s’opérer et 2 minutes plus tard, nous avons à notre bord un nouveau passager ! Ru (prononcez « Rou »), un londonien de 25 ans qui a l’air bien cool!

1er arrêt : le temple…

C’est l’occasion pour nous de découvrir un style différent : les murs sont colorés (voir fluo!!), on peut voir des scènes de tortures peintes sur les murs, et il n’y a pas 500 têtes de bouddha à la ronde ! C’est le style khmer, on ne s’est pas documenté sur les origines et l’architecture, mais c’est différent, les stupas sont plus carrés et colorés, la pierre est finement sculptée et euh… voilà en gros ! Ah si, par contre, on retrouve encore et toujours nos amis les naga, les serpents à 7 têtes (animal sacré) ! On grimpe les 250 marches, on profite de la vue et c’est reparti mon kiki, direction les dauphins !

2ème arrêt : les dauphins d’eau douce

Cette portion du Mékong est réputée pour abriter un grand nombre de dauphins Irrawadi, les dauphins d’eau douce du Mékong. Cette espèce est en voie de disparition, ainsi on a quelques scrupules à embarquer sur notre pirogue pour aller les observer. Car qui dit observation dit forcément dérangement pour ces pauvres animaux ! Mais bon, on fait un peu les touristes sans vergogne, car à la vue des 10 autres embarcations partant au large, on se dit que notre comportement n’aura aucun changement bénéfique…

Parenthèse éco mise à part, on embarque donc tous les 3 espérant apercevoir notre ami Flipper. Quoique, ici, les dauphins n’ont pas du tout la frimousse jolie et espiègle des dauphins de mer… C’est plutôt la version quasimodo avec une grosse bosse sur le front et une tête un peu déformée ! On en avait aperçu et surtout entendu lors de notre virée en Kayak à Don Det, alors on espère que les 15 dollars déboursés vallent la peine ! Et oui, à Kratie, les dauphins sont devenus une industrie touristique ! Au départ, l’embarcation part avec le moteur alors on est un peu sceptique mais très vite le chauffeur coupe le son et sort une pagaie… Et là, débute la traque ! On les aperçoit au loin, mais souvent, le temps d’arriver, ils ont vite disparu… Alors on se fait patient, et quelques minutes plus tard, on les entend respirer tout près de nous… et on les voit, ils sont à moins de 5 mètres ! Youpi ! Ah et pour l’histoire, concrètement, un dauphin, quand ça respire, ça fait un bruit de boeuf, un espèce de gros « pprrrfffff » qui sort de l’eau, c’est assez rustique ! En tous cas, on est content, on a vu nos dauphins !!

3ème étape : les rapides de Sambor !

Que dire… des rapides sympas… des aires de pique-nique aménagées sur des ponts en bambou sur des centaines de mètres… et un décor plutôt sympa mélant ces huttes et ce cours d’eau… Le week-end et pendant les fêtes, l’endroit est bondé de locaux qui viennent installer leur hamac, mais là c’est carrément désert ! Le tuk tuk nous explique que la traversée que nous faisons en 15 minutes sur les petits ponts lui prend plus de 2 heures quand l’endroit est bondé !
Au final, Kratie s’avère être une étape plutôt reposante et sympathique.

Demain, on décide de lever les voiles pour notre objectif de départ : Siem Reap et les temples d’Angkor où nous rejoindrons Ru pour de nouvelles aventures !

Vous avez aimé cet article ?

Rejoignez pimp my trip sur Facebook !

Photos

  • kratie-cambodge-1
  • kratie-cambodge-2
  • kratie-cambodge-3
  • kratie-cambodge-4
  • kratie-cambodge-5
  • kratie-cambodge-6
  • kratie-cambodge-7
  • kratie-cambodge-8
  • kratie-cambodge-9
  • kratie-cambodge-10
  • kratie-cambodge-11
  • kratie-cambodge-12
  • kratie-cambodge-13
  • kratie-cambodge-14
  • kratie-cambodge-15
  • kratie-cambodge-16
  • dauphins-irrawady-cambodge-laos-2
  • kratie-cambodge-18
  • kratie-cambodge-19
  • dauphins-irrawady-cambodge-laos-3
  • kratie-cambodge-20
  • kratie-cambodge-21
  • dauphins-irrawady-cambodge-laos-1
  • kratie-cambodge-22
  • kratie-cambodge-23
  • kratie-cambodge-24
  • kratie-cambodge-25
  • kratie-cambodge-26

2 Commentaires

  • Nath 24/03/2011

    Vive « Finf my trich »!!!

  • Marion 25/03/2011

    Ha c’était pas « bim my fip » ? :-)

Laisser un commentaire