Corruption et entourloupes à la frontière Laos-Cambodge

Passer une frontière, c’est faire vérifier ses visas, faire tamponner son passeport, changer de pays… et parfois même un peu plus !!

DonDet-4000iles-Laos-32
Frontière Laos Cambodge
Laos Cambodge, Frontière

C’est plus zen que jamais que nous quittons les 4000 iles, direction le Cambodge et la ville de Kratie. Et heureusement que nous avons rechargé les batteries, car du calme, il va nous en falloir pour cette journée !

  • 8h00Rendez-vous donné pour embarquer… Pour une fois, pas trop de retard, le bateau part vers 8h45… chargés de backpackers partant pour le Cambodge mais dans des villes différentes (note importante pour plus tard!).
  • 9h00Traversée sans encombre, on arrive de l’autre côté, de là, on doit prendre un bus qui nous emmènera jusqu’à la frontière. Premier signe avant-coureur : aucune personne des agences ayant vendu les billets n’est là… La seule personne ressemblant à un organisateur essaye juste de nous faire du change à un taux exorbitant !
  • 10h00 le chauffeur de bus vérifie un à un les tickets et un assistant a pour mission importante de récupérer les bouts de papiers… 30 minutes plus tard, le bus part enfin, pas assez de place pour tout le monde donc quelques passagers sont débarqués ! Pour l’organisation de la suite, plus personne à bord à part le chauffeur !
  • 11h00on est débarqués à la frontière. Tout le monde descend du bus, récupère son sac, et le bus repart. Ok, on a compris, maintenant chaque personne va devoir se débrouiller pour rallier sa ville de destination !
  • 11h15 – « pas le papier bleu – 5 dollars par personne » « quoi? » « pas le papier bleu, je garde les passeports, ou alors donnez-moi 5 dollars par personne« . Ok, donc là, on a face à nous un policier laotien qui veut s’en mettre plein les poches ! Oui, quand on avait passé la frontière pour rentrer on nous avait remis un papier… qui ne ressemblait en rien à un papier officiel ! Mais n’étant pas fou, on l’avait gardé dans le fond d’un sac… Donc le flic pourra toujours attendre pour ses 5 dollars, en gros, le temps qu’on retrouve où on a fichu ses 2 morceaux de papiers !
  • 11h30 – c’est chose faite, alors je lui tends avec un grand sourire, et lui fais signe de me rendre les passeports avec le coup de tampon qui va bien. C’est bon, on est sorti du Laos, sans avoir eu recours à la corruption ! 1ère entourloupe évitée !
  • 11h35 – « Quarantaine stand » ! Ouh là là, ce truc là sent l’arnaque ! Tous les touristes s’arrêtent et font la queue. On sent le plan foireux, genre « on va vérifier votre état de santé pour vous autoriser à entrer dans le territoire et vous demander quelques dollar au passage »! On passe outre car on sait bien que cette formalité n’est pas obligatoire pour rentrer au Cambodge ! Bingo, on arrive au poste frontière et on ne nous demande rien à ce sujet ! 2ème entourloupe évitée ! Et en effet, des touristes nous confirment qu’ils ont du payer pour se faire prendre la température !
  • 11h40 – « 2 dollars par personne » « quoi? » « oui, 2 dollars pr personne pour les frais d’administration » ! Lol, pour mettre un coup de tampon sur mon visa, faut payer 2 dollars que tu vas te mettre dans la poche ! En bons français, nous refusons à nos risques et périls ces pratiques douteuses ! « no, we don’t want to pay!! » « ok, et bien vous allez attendre alors, et peut être toute la journée… et ce soir, on verra si j’ai envie de tamponner vos passeports« … nous dit le flic avec un sourire narquois ! Ok, on a peut être trop fait les malins, mais on ne veut pas participer à leur petit jeu et contribuer à ces pots-de-vin ! On joue alors sur le fait qu’on a fait faire nos visas depuis Paris (merci Visa Chrono!!), qu’on a déjà payer tous les frais, on sort le réflexe pour le prendre en photo (mais on le range vite fait car il n’aiment pas trop !), un petit sourire, une petite blague… et le flic nous donne finalement le coup de tampon, non pas pour être sympa, mais surtout pour éviter le scandale et pour mieux réclamer ses 2 dollars en toute tranquilité aux prochains touristes ! 3ème entourloupe évitée ! Youhou ! Petite note au passage : les touristes ayant fait faire leur visa à l’arrivée ont payé 7 dollars de plus que le prix normal… merci Visa Chrono bis !

Au final, si on cumule toutes ces petites entourloupes, les flics se mettent en moyenne de 10 à 15  dollars en poche par personne traversant la frontière…

  • 12h00 – Des bus sont là, et on devine donc que l’un d’entre eux va desservir notre destination. Le chauffeur nous demande d’attendre… mais on repère le bus qui sera le notre ! C’est celui qui se dirige vers Phnom Penh (la capitale), car Kratie est sur le chemin.
  • 13h00 – on redemande au chauffeur, qui continue de nous dire que ce n’est pas ce bus et qu’il faut attendre… On dit au revoir à nos potes qui eux, embarquent pour Siem Reap…

  • 13h15 – tous les passagers à destination de Phnom Penh embarquent dans le bus, même ceux arrivés il y a 5 minutes… On attend depuis plus d’une heure…
  • 13h30 le bus archi bondé, on nous fait signe de monter !!!!! « oui, vous comprenez, le bus qui devait vous emmener à Kratie a eu un accident, donc soit vous monter dans celui-ci, soit vous attendez jusque ce soir un autre bus qui arrivera peut-être… » Non mais ils se foutent de nous là !!!! De toutes façons, on aura beau argumenter, parler, crier, sourire ou faire des cabrioles, on n’a pas le choix, alors on monte dans le bus ! Il n’y a plus de place, alors on doit voyager entre les rangées de sièges. On embarque des petits sièges en plastique pour pouvoir s’asseoir, le chauffeur sans scrupule refusant que nous les embarquions ! Alors là, mon coco, c’est mort, t’as même pas le choix ! On lui dit gentiment qu’on prend les sièges  et que s’il n’est pas content, on met le feu à son bus !! Voilà, on aura pas réchappé à la 5ème entourloupe !!

  • 16h00Pause bouffe de 45 minutes, où on essaye de me vendre une tranche d’ananas pour 1 dollar ! Alors je n’ai peut être pas encore la notion des prix au Cambodge mais j’ai quand même un peu de bon sens :-) Note : au Cambodge, tout se paye en dollar, sauf les petites sommes. C’est assez étrange il y a donc 2 monnaies en circulation, et les distributeurs délivrent des dollars et non des riels !
  • 16h45 – la pause bouffe valait le coup car on est arrivé à Kratie après un dernier quart d’heure de route ! On aura subi à la dernière entourloupe de la journée !
  • 17h00on trouve une guesthouse sans trop de problème (bien sur, après 3 ou 4 « full »), et tout parait simple, les gens parlent anglais et nous donnent les infos très facilement.
  • 20h00On fait un tour dans la ville, et on s’arrête pour manger… A peine le temps de boire 3 gorgées de coca que notre plat est déjà servi !! Ah oui, on a quitté Don Det, c’est vrai ;-)

Vous avez aimé cet article ?

Rejoignez pimp my trip sur Facebook !

2 Commentaires

  • Valerian 19/01/2013

    Bonsoir,
    merci pour votre témoignage je suis en train d’organiser mon voyage cet été au Laos et j’envisageais de retourner vers Phnom Penh (on est déja allé au Cambodge mais on n’a pas fait le nord). Est ce que vous savez si c’est faisable en saison des pluies? Est ce que les routes sont praticables?
    Bien joué pour les entourloupes et.. merci des conseils et informations…
    Bonne route
    Valérian

  • EricB 09/08/2016

    J’ai vécu en groas la même chose, mais différemment…
    Cf. Mon récit ici :
    http://voyageforum.com/v.f?post=7589476&idl=195651&idl2=457709&idl3=8315383201&;#7589476

Laisser un commentaire