Go Back to Hanoi

Go Bakc to Hanoi ! Cette phrase mythique de la GPR peut enfin s’appliquer : on rentre à Hanoi (bien qu’on n’y soit pas passés avant, ok !).

Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-7
Vietnam Hanoi
Hanoi, Vietnam

Bien accueillis avec une entourloupe au tournant

Hanoi étant une grande ville, la capitale même, on avait réservé un hotel histoire de ne pas se retrouver le bec dans l’eau en arrivant. Ils viendront même nous chercher gratos à la gare routière !

A peine mis un pied en dehors du bus, les motos taxis et les pouss pouss se disputent les clients et certains vont même jusqu’à aller chercher les sacs dans la soute pour se mettre des passagers sous le coude !

On esquive ce brouhaha et attendons notre taxi qui nous mène à l’hotel. Super !

Sauf qu’une fois arrivés, on déchante vite (encore une fois), car ce qui s’avérait être un transfert de la gare gratos ne l’est pas : il faut payer le taxi et l’hotel nous remboursera si nous restons. Bon, ok, en soit, c’est moyen mais ce n’est pas grave, on le déduira de notre note.

Une fois à la réception, on déchante encore plus car le prix annoncé à la réservation a soudainement changé, comme par hasard les chambres au tarif indiqué ne sont plus libres et le mec nous propose des chambres plus chères… On n’a pas trop envie de batailler encore 150 ans, alors on accepte… mais avant on va checker les chambres… Et là, c’est le troisième déchantage, les chambres n’ont pas de fenêtres, sont pleines de salpêtre et puent l’humidité et le renfermé… C’est franchement glauque !

Etant dans le bon quartier, tant pis, on s’assoit sur notre note de taxi et on quitte cet hôtel véreux (et mahonnête), ce ne sera qu’une entourloupe de plus à ajouter à la liste des entourloupes vietnamiennes !

La suite du périple : restera, restera pas au Vietnam ?

On n’a aucun mal à trouver beaucoup mieux, on s’installe mais avant de partir visiter la ville, chacun prépare la suite de son périple. Notez qu’on est encore en compagnie de notre pote Lucas. De notre côté, on a le choix entre la pluie, la boue et les rizières vides ou le soleil des iles thailandaises ! Mhhh… on hésite !! Ah oui, autre détail. Si on veut aller dans le nord du Vietnam, à Sapa notamment, c’est pour les magnifiques paysages qu’offrent les montagnes tonkinoises et les rizières en terrasse. Sauf que BINGO, il n’y a qu’une récolte par an, et elle a été faite en début d’année. Résultat : pas de rizières d’un vert flamboyant comme sur les photos ! Ce dernier détail finit vraiment de nous décider et tant pis pour le Vietnam (en plus, on en a vraiment marre de leur sale caractère et de leurs arnaques), on se décide à partir plus tôt que prévu.

On réserve donc un billet d’avion pour le lendemain pour retourner en Thailande. On serait bien resté quelques jours de plus à Hanoi, mais pour le coup, ce sont les prix qui nous dictent le trajet et on trouve un billet 3 fois moins cher pour demain, donc bon… Bah on book ! Et gros big up aux deux mamans qui nous ont bien aidés sur ce coup là !!!

Le vieux quartier d’Hanoi

Une fois que chacun a fini ses petites affaires, on part sans trop de plans précis pour visiter la vieille ville… Les avis que l’on avait entendus sur Hanoi étaient très divers, de « je suis tombé sous le charme » à « c’est comme Ho Chi Minh, grand, plein de scoots et pollué ».

On part sans apriori et c’est pas plus mal. On arrive assez vite dans le quartier aux 36 rues, le vieux Hanoi. Dès le 15ème siècle et jusqu’au milieu du 20ème siècle, chaque rue commerçante était spécialisée dans la vente d’une gamme de produits et tenait ainsi sa dénomination. Même si ce système a évolué, les rues ont gardé leur nom et on a donc la rue de la chaussure, la rue de la quincaillerie, la rue du jouet… On a encore aujourd’hui quelques résidus de ce système.

On aperçoit également pas mal de construction au style colonial, ce qui donne à la ville un joli visage. Les rues sont assez petites et agréables pour déambuler, alors nous, on décrète qu’on aime bien Hanoi !

On arrive assez vite au niveau du lac Hoan Kiem, centre touristique et romantique de la ville ! Il est coutume de faire le tour de ce lac et d’aller visiter le temple qui se situe sur la presqu’ile. Au petit matin, les habitants d’Hanoi (surtout les très vieux !) viennent ici pour faire leur séance de Tai Chi.

Elle m’entraine, au bout de la nuit, la corruption de minuit

Après avoir marché environ 3 heures, on finit par se poser dans un resto local, débordant d’énergie et de tapas vietnamiennes variées. L’endroit est à l’angle de 2 rues, en plein cœur du vieux quartier et c’est un spot idéal pour prendre l’apéro et observer la ville locale.

La soirée continue et on décide de tester ces bars locaux on sert de la bière pression locale, la célèbe Bia Hoi, car apparemment, c’est vraiment typique d’Hanoi. En général, les bars sont tout petits donc on finit par prendre des mini chaises en plastique et s’assoir dehors. L’endroit est très sympa, même si plus touristique que local.

Il faut savoir qu’à Hanoi, il y a un couvre-feu et les bars doivent fermer à 23 heures. Pourtant, un rabatteur nous vante les mérite d’un certain Bucket bar et nous certifie que le bar ferme avec le dernier client (mmmh, on est sceptique et on croit encore à une bonne vieille entourloupe vietnamienne !). Mais non, pour une fois, pas d’entourloupe… enfin si mais pas pour nous ! On arrive en même temps que les flics, qui viennent prendre leur petit billet… La scène se déroule ainsi :

  • Les flics arrivent dans le bar, l’air shérif et le pas cow boy.
  • La musique s’éteint, de là, tous les clients pensent que la soirée est terminée.
  • Discussion un peu agitée entre le tenancier et les policiers.
  • Remise sous la table de quelques billets.
  • Flics corrompus qui ont eu leurs billets s’en vont
  • La musique se rallume, le tenancier ferme le store.
  • Les clients tout contents que la soirée ne soit pas finie viennent commander à boire.

Le pire, c’est qu’on se dit que ce petit manège se déroule tous les soirs. Ca nous rappelle ce que l’on avait vu une fois au Cambodge : un flic arrête un conducteur de scooter sans casque. Même pas le temps de sortir son carnet d’amende (de toutes façons, le flic n’en avait pas l’intention) que le conducteur lui met dans la main quelques billets et repart… sans casque !

On termine la soirée super tard, et on va se coucher à la même heure que les vieux qui vont faire leur tai chi au bord du lac. Non c’est sur, on ne sera pas levé pour aller les voir !

Lendemain difficile, mais départ facile !

Le lendemain, chacun fait un peu ses affaires, et sa grosse larve !

En fin d’aprem, on se décide à aller visiter le temple de la littérature. C’est un lieu assez important (et reposant) à Hanoi. Il s’agissait en fait de la première université du pays, où une certaine élite était formée. On a franchement 2 de tension, et pi il ne faut pas trainer car notre taxi arrive à 19 heures pour l’aéroport ! Ca y est, fini le Vietnam !!

On dit au revoir à Lucas, mine de rien, on a passé 5 jours ensemble, donc ça fait un peu bizarre…

On avoue, c’est sans regret qu’on se rend à l’aéroport, on ne garde pas un souvenir intarissable de ce pays ! Pluie, froid, arnaques et embrouilles !

En plus, ils nous pourrissent jusqu’au bout… Derniers récits des entourloupes vietnamiennes, histoire de finir en beauté :

  • on a pas mal de temps avant l’embarquement donc on va manger. Caro commande une soupe, assez cher en plus… la nana nous ramène un bol aussi grand qu’un bol de sauce ! Sans pitié !
  • on oublie dans notre timing pour l’embarquement le passage à l’immigration, ce qui fait que l’on est un peu juste… Très poliment, on demande dans la queue au mec devant nous s’il peut nous laisser passer, il nous répond tout simplement sur un ton super sec « NON, vous aviez qu’à arriver avant »
  • le flic de l’immigration ayant remarqué notre empressement, préfère envoyer un texto tranquillement sous mon nez, plutôt que de se dépêcher de tamponner mon visa.
  • Finalement on arrive à temps au niveau des duty free… Caro veut acheter de l’eau et le mec veut lui vendre la bouteille 6 fois le prix. On sait que les aéroports sont chers mais là, faut pas déconner, ça reviendrait à 12 euros la petite Evian !!! Ils sont vraiment sans pitié on vous dit !

Au final, le Vietnam, c’était pas trop ça, alors on se dit que ce sera mieux la prochaine fois… On a encore la foi et on se dit qu’on reviendra ! On est sympas, malgré toutes les crasses qu’ils nous ont faites ;-)

Notre avion décolle, et avant d’arriver dans les iles, on fait escale à Bangkok pour 2 jours ! Quentin doit manger des scorpions grillés et parait-il qu’il y en a à Khaosan Road, alors on va retourner chercher dans le coin ;-)

Vous avez aimé cet article ?

Rejoignez pimp my trip sur Facebook !

Photos

  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-1
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-2
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-3
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-4
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-5
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-6
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-7
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-8
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-9
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-10
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-11
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-12
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-13
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-14
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-15
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-16
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-17
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-18
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-19
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-20
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-21
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-22
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-23
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-24
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-25
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-26
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-27
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-28
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-29
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-30
  • Vietnam-Hanoi-Vieux-quartier-31

2 Commentaires

  • Nicolas 24/09/2012

    Bonjour,

    Pourriez vous me dire si vous avez pris un vol sec pour Hanoi-Bangkok ou si c’était dans un billet multi-destinations ?

    Si c’est le cas pourriez vous me dire par quel compagnie vous etes passez et combien cela vous a couté ?

    Merci d’avance !

  • Laotseu 01/02/2013

    Il aurait fallu faire un mini crochet par la Chine (grande perdante du tourisme en asie par les globetrotters). Tout près du vietnam il y a les plus belles rizières de chine en plus:

    http://www.voyages-yunnan.com/blog/rizieres-du-longji-vs-rizieres-du-yunnan/

Laisser un commentaire