Retour à la base commandant !

Au programme des prochains jours : les retrouvailles avec notre loueur fou, un tour dans un bateau en mode 4×4 et une négociation au chantage avec nos amis les taxis !

ocean-star-fast-boat-2
indonésie Sanur, Bali
Sanur, Bali, indonésie

Retour à notre Q-G et retrouvailles avec Dewa !

Et voilà, la boucle est bouclée et nous sommes de retour à notre QG, j’ai nommé le Mercure Sanur. Franchement, un peu de confort après notre virée à moto ne nous fait pas de mal ! En fait, c’est surtout le confort de rentrer en terre connue, de retrouver ses affaires et de ne pas avoir à se dire « bon, va falloir que je me porte mon gros sac, que je trouve un hotel et que je négocie un taxi ». On est peinards, et on retrouve même notre ami Dewa, le loueur fou !!

Il est vraiment au taquet ce mec… Nous n’y croyons pas !!! A peine installés dans notre chambre depuis 5 minutes que le téléphone sonne ! C’est lui !!!!! Mais bon sang, comment il a su qu’on était rentrés ? Il campe devant l’hotel ou quoi ? Ni une ni deux, le voilà, comme à son habitude à vouloir débarquer dans notre chambre, mais cette fois-ci, no way !!! On doit limite lui raccrocher au nez pour avoir la paix et lui ramener l’engin dans la matinée.

En route pour Lombok

On est bien ici, et le temps passe vite à se prélasser au bord de la piscine… Mais bon, comme d’hab, faut se bouger un peu pour organiser la suite. Alors on fait le tour des agences de Sanur pour se trouver un bateau qui se rend à Lombok, l’île voisine à l’est de Bali.

On a 2 solutions :

  • le ferry public, qui met 5 à 7 heures, qui coute 5 euros (et ajouter 5 euros pour le taxi)
  • le speed boat avec pick up, qui met 1h15, qui coute 35 euros (en négociant âprement!)

On choisit la tranquillité…  Demain, on vient nous chercher à 7h du mat à l’hôtel, direction Padangbai pour l’embarquement à bord du bateau. On a l’impression de redémarrer notre boucle à moto, car c’était notre première étape !

Speed Tape-cul boat

Tout se passe comme prévu le lendemain matin, nos gros sacs restent bien au chaud au Mercure, le pick up est à l’heure, on monte dans le bateau, on s’assoit… jusqu’au moment où le bateau démarre et commence à prendre « un peu » de vitesse !

Et bien, moi je vous dis, on va les sentir passer les 5 heures de trajet en moins !! Le bateau rebondit sur la mer qui semble être du béton, et à chaque vague qui arrive, on se demande vraiment si le bateau va tenir le choc. On entend la carlingue craquer… c’est pas très rassurant et on commence à compter les gilets de sauvetage…

« Pas cher sinon je fais du stop » je te dis !

Au final, 1h30 plus tard, le bateau nous dépose sur une plage, au milieu de Lombok… Là, quelques chauffeurs aux tarifs exhorbitants attendent tranquillement les quelques passagers de la cuvée du matin… c’est à dire nous 2 !! Tout les autres descendent aux Gilis Islands !

La sempiternelle bataille de la négoc est ouverte… On le prend avec calme et sourire… on a la journée devant nous, nos baskets et un petit sac… Si les mecs ne nous accordent pas notre prix, on fera du stop ! Et c’est au chantage qu’au finit par les avoir… et trouver notre chauffeur pour un prix raisonnable (divisé par 3), mais encore trop cher !

Direction Mangsit, à 10 kilomètres de là.

Vous avez aimé cet article ?

Rejoignez pimp my trip sur Facebook !

2 Commentaires

  • nicole 27/06/2011

    un voyage magnifique avec des photos a vous faire rever que de souvenirs pour vous, bravo a vous deux
    bises nicole

  • Marion 29/06/2011

    Ca y est la moto est rendue à Dewa, je peux donc faire ma chansonnette :-)
    Bali Balo sur sa moto traverse Bali en sac à dos
    les entourloupes et les galères
    n’ont pas d’emprise sur nos compères
    Ha Ha Ha oui vraiment Bali Balo a bien du pot !

    :-)

Laisser un commentaire