On arrête de travailler ! Oui Monsieur!

Je ne veux plus travailler… Je ne veux plus déjeuner… Je veux seulement oublier… et puis, je voyage!

congé-sabbatique
,

Le congé ou la démission!

Bon, maintenant que notre décision est prise, il faut prévenir nos boulots respectifs le plus rapidement possible. Car dans les faits, notre entreprise peut nous refuser le congé sabbatique, et il serait alors dommage de rater le coche!

De toutes manières, ce n’est certainement pas une décision sage du tout, mais si nos demandes de congés sabbatiques sont refusées, on démissionnera! Et oui, on est des warriors (inconscients)!! Faut savoir pourquoi on vit et à même pas 30 ans, je ne veux pas commencer cette nouvelle période de ma vie avec des regrets! Tant pis, au pire on assumera notre connerie en mangeant des pâtes en rentrant le temps de retrouver un boulot (l’informatique ne connait pas la crise!).

C’est Caro qui se lance la première et dès fin janvier! « Bah oui, si je préviens mon boss 1 an à l’avance, quelle excuse peut-il me donner pour refuser? Il a tout le temps de se retourner ». Et pil poil dans le mile Emile, la réponse lui est apparue quasiment évidente et il a accepté aussitôt ma demande. « Je faisais comme toi à Singapour il y a 10-15 ans, je ne vais t’empêcher de faire la même chose ».  On dirait que c’est un moyen pour lui de revivre un peu ce qu’il a fait à cet âge là ;-) et de me parler d’Australie… et de me montrer la photo de son ancienne maison à Sydney, hein Fred ;-) ?

Quentin s’attelle à la tâche quelques semaines plus tard. N’ayant pas 3 ans d’ancienneté, il ne peut pas demander un congé sabbatique, mais devra négocier un congé sans solde. Un peu de suspens de son côté, le boss acceptera, acceptera pas… idem pour lui de toutes façons, les choses sont claires… Si ce n’est pas accepté, il démissionne. Cela peut paraitre radical, mais une fois que l’on s’est projeté, une fois que l’on a pris la décision dans sa tête… il est difficile de faire marche arrière. Ou si on laisse tomber dès le premier obstacle, c’est finalement que peut-être, on n’était pas motivé pour de vrai? Mais il n’y aura pas besoin d’aller jusque là, car c’est un oui de son côté aussi ;-)

Une fois de plus tout est bien qui finit bien, Youpi, les demandes sont parties et acceptées! Formalités et réponses officielles dans plusieurs mois… Affaire à suivre!

Vous avez aimé cet article ?

Rejoignez pimp my trip sur Facebook !

2 Commentaires

  • katkout25 04/08/2011

    WAW !
    Je suis impressionnée.
    Quels sont vos employeurs ? Vous me donnez vraiment envie de tout plaquer et de partir …

  • Quentin 04/08/2011

    Il faut le faire ! Tu ne le regretteras pas ;-)

Laisser un commentaire