En route pour Alice Springs et le Red Center

Comme ce n’est pas le bon moment de visiter les parcs nationaux du nord, on file en direction du centre pour rejoindre Alice Springs, le point de départ de notre tour de 3 jours dans le Red Center.

alice-springs-australie-30
Australie Alice Springs
Alice Springs, Australie

Mises en garde…

Une journée à peine après avoir foulé le sol australien, nous revoilà dans un aéroport, et quelques heures plus tard nous atterrissons à Alice Springs. Là on est vraiment loin de tout, et on a pu s’en rendre compte depuis l’avion : il n’y a vraiment rien autour de nous ! Sur le chemin pour la ville, notre taxi tente d’entamer une conversation avec nous. Le problème : on ne ne comprend rien, mais alors rien du tout de ce qu’il nous raconte ! C’est un peu comme s’il nous parlait avec une grosse patate dans la bouche… Mais en tendant bien l’oreille on arrive à intercepter deux trois mots : « soir »… « pas sortir dans la rue »… « dangereux » … « criminalité » … « agressions ». Mwé, ça craint tant que ça cette petite ville au milieu de l’Australie ??

Arrivés dans notre hôtel : même spitch : « évitez de rentrer seuls le soir, ou rentrez en grands groupes, il y a beaucoup d’agressions alors payez un taxi pour rentrer, c’est plus sûr… ». Là on commence à se poser des questions… « Mais que fait Buffy ? Comment peut-elle laisser Alice Springs entre les mains des vampires à la tombée de la nuit ? « .

Découverte de la ville

Après une première nuit bien au calme (pas d’agressions ni de rencontres suspectes…), on profite du soleil qui nous avait un peu boudé ces dernières semaines. « Ça fait trop du bien ! ». On commence la journée par un tour sur le marché, on fait le tour des boutiques d’art aborigène… on achète quelques souvenirs mais fini les babioles à 20 centimes : on est en Australie ! Ici, les bracelets que tu achetais par 5 pour un dollar sont vendus à 6 dollars l’unité. Le pad thai est passé à 7 dollars et c’est à peu près pareil pour tout. Du coup on reste un peu sur notre faim : on va attendre de s’habituer un peu aux prix !

On rentre à l’hôtel, petite pause piscine et à 16h une navette vient nous chercher pour nous emmener au Desert Park. C’est un parc à quelques kilomètres d’Alice Springs qui permet d’avoir un bon aperçu de tout ce que l’on peut voir dans le désert australien tant au niveau de la faune que de la flore. Notre chauffeur, John se fait bien mieux comprendre que le chauffeur de taxi et du coup on apprend quelques trucs sympas sur l’Australie. Le parc est super bien fait. On y découvre pleins de choses sur le désert comme comment y trouver de l’eau, pourquoi le sable est rouge, comment se soigner avec les plantes… on peut y voir un concentré des plantes et des animaux que l’on peut rencontrer : oiseaux, insectes, reptiles, rongeurs… et on a même vu nos premiers kangourous ! Malheureusement on était un peu speed du fait de notre arrivée tardive, car 2 heures ne suffisent pas pour faire le tour du parc tranquillement.

Pour compenser cette visite au pas de course, John nous fait faire un détour sur le chemin du retour et nous amène à un point de vue pour voir le coucher du soleil. Notre premier coucher de soleil en Australie, et il est plutôt pas mal ! « Merci John ! ».

Après cette première journée au milieu de l’Australie on ne tarde pas trop à se coucher car le départ est prévu à 5h45 demain ! A nous Uluru, les Olgas et le Kings Canyon !

PS : on ne s’est même fait agresser !!

Vous avez aimé cet article ?

Rejoignez pimp my trip sur Facebook !

Aucun Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire